SAPOLL. Sauvons nos pollinisateurs. Samenwerken voor pollinators.

Les abeilles sauvages, les syrphes et les papillons, sont appelés « pollinisateurs sauvages ».
Essentiels au maintien de l’agriculture et des écosystèmes dans nos régions, ils sont pourtant aujourd’hui fortement menacés sur la zone transfrontalière France-Wallonie-Vlaanderen.
L’enjeu est important et une prise de conscience s’est opérée sur la nécessité de mettre en place des actions dans le but de les protéger. Les acteurs de Wallonie, de Flandre et du nord de la France, dont le département du Pas-de-Calais et Eden 62, ont ainsi décidé d’unir leur force pour mettre en place un plan d’action transfrontalier au travers du projet SAPOLL.

Pour vous inscrire cliquez ici !

Avec le soutien du Fonds européen de développement régional Interreg

  • Les insectes pollinisateurs

    Qui sont ces pollinisateurs sauvages ?
    Quels rôles jouent-ils ?

    Les pollinisateurs sauvages sont des insectes (abeilles, syrphes et papillons) qui se nourrissent en grande partie de pollen et de nectar qu’ils trouvent sur les plantes à fleurs, on dit qu’ils sont phytophages.
    Leur rôle est donc primordial puisqu’en butinant les fleurs une à une, ils participent à leur reproduction et ainsi au maintien de nombreuses plantes à fleurs.
    Près de 84 % de la production des plantes cultivées en Europe dépend directement des insectes pollinisateurs, en particulier des abeilles (Williams, 1994). Ils sont donc essentiels au maintien de l’agriculture et sont ainsi indispensables à l’activité économique et au bien-être des habitants du territoire.

    Quelles sont les menaces qui pèsent sur ces espèces ?

    Les causes de leur déclin sont nombreuses :
    - le changement climatique ;
    - les changements de structure des paysages ruraux qui entrainent une fragmentation et l’isolement des populations de pollinisateurs ;
    - la perte des ressources alimentaires liée à l’intensification agricole ;
    - l’usage des pesticides ;
    - le développement de maladies.

Retour au menu
  • Le projet SAPOLL

    Objectifs du projet

    Ce projet vise, pour les quatre années à venir à :
    - mettre en place un plan d’action transfrontalier ;
    - Sensibiliser le grand public sur le problème de déclin de ces insectes pollinisateurs sauvages ;
    - Mobiliser des réseaux d’observateurs ;
    - Réaliser des suivis scientifiques des pollinisateurs sauvages sur l’ensemble du territoire transfrontalier afin de délimiter des zones d’importance pour les pollinisateurs et pour le service de pollinisation.

    Les partenaires du projet

    SAPOLL, c’est 4 partenaires français, 3 wallons et 1 flamand, d’horizons variés (universités, associations et organismes publics) qui s’unissent pour la sauvegarde des pollinisateurs sauvages.

    - L’université de Mons en Belgique (Laboratoire de zoologie) est l’opérateur chef de file du projet SAPOLL. Celui-ci est spécialisé dans l’étude des abeilles sauvages en Europe. Il est un véritable moteur dans la formation de jeunes spécialistes en insectes pollinisateurs.

    - Natagora bénéficie d’une grande expérience dans la sensibilisation du public à la protection de la nature, dans la gestion des réserves naturelles et dans la collecte de données naturalistes en Belgique.

    - Natuurpunt est une association belge, dont l’expertise est axée sur la vulgarisation et les sciences citoyennes. Elle dispose d’un champ important dans le domaine des abeilles sauvages (étude, étucation, sensibilisation, gestion et surveillance de la nature).

    - Le Conservatoire d’espaces naturels du Nord - Pas de Calais (CEN-NPC) est une association de protection de la nature qui anime un programme de sciences participatives sur les pollinisateurs (SPIPOLL) dans sa région.

    - Eden 62 est un outil technique du département du Pas-de-Calais, chargé de mettre en oeuvre la politique espaces naturels. A ce titre, Eden 62 a pour mission de protéger le patrimoine naturel départemental, de valoriser et mener des actions de sensibilisation et de pédagogie à l’environnement.

    - Le Département du Pas-de-Calais (CDG62) agit dans plusieurs domaines et notamment dans des politiques volontaristes afin de favoriser la biodiversité du territoire et contribuer à un développement plus durable. Ces politiques comprennent plusieurs volets concernant les pollinisateurs (développement de partenariats, sensibilisation, gestion différenciée, préservation des espaces naturels sensibles).

    - L’unité de recherche « Biodiversité et Paysage » est spécialisée dans l’analyse de la cohérence des réseaux écologiques, la production de services écosystémiques et la résilience à l’échelle des paysages. Elle évalue la qualité des ressources florales et des structures paysagères qui permettent aux populations de pollinisateurs de se maintenir et de se développer.

    - Le Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord-Pas de Calais (GON) est une association très active dans l’étude et la protection de la faune sauvage et de ses habitats. Il anime un vaste réseau de producteurs de données faunistiques de par la mobilisation de groupes de travail (90 000 données/an).

    Le budget

    Le budget de 2 millions 400 000 euros environ est soutenu à 50 % par l’Europe (sur des fonds FEDER : Fonds Européen de Développement Economique Régional, qui soutient les projets qui favorisent le développement économique d’un territoire).

    Lien utile

    Site sapoll : http://sapoll.eu/

Retour au menu

Quelques actions d’Eden 62 dans ce projet

Eden 62 participe à la mise en place du plan d’action transfrontalier par la mise en oeuvre de suivis et d’inventaires dans certains Espaces Naturels Départementaux ainsi que par l’identification des actions prioritaires en faveur de la protection des pollinisateurs…
Eden 62 pilote également des actions de sensibilisation à travers la création d’une exposition qui circulera sur l’ensemble du territoire transfrontalier concerné par le projet. De même, des animations nature sur les insectes pollinisateurs seront proposées au public. Outre l’organisation d’animations nature sur ces insectes, Eden 62 participera également à la journée nationale API days sur les insectes pollinisateurs.
Enfin, Eden 62 interviendra chez les particuliers et les collectivités locales, qui le souhaitent, pour installer des refuges à pollinisateurs.

Pourquoi devenir refuge à pollinisateurs

Parce que…

  1. Les insectes pollinisateurs (abeilles sauvages, syrphes, coléoptères, papillons) assurent la fécondation de près de 87 % des plantes à fleurs (Ollerton et al., 2011) et sont essentiels au maintien de l’agriculture et des écosystèmes dans nos régions.
  2. Si vous souhaitez avoir un beau jardin potager et augmenter sa productivité, vous aurez besoin de ces insectes qui viendront féconder vos plants de courgettes, aubergines, tomates ainsi que les fleurs de vos arbres fruitiers !
  3. Ces insectes sont aujourd’hui fortement menacés. Les causes sont diverses : changements climatiques, changements de structure des paysages ruraux (fragmentation et isolement des populations de pollinisateurs), perte de ressources alimentaires (liée à l’intensification agricole), usage des pesticides et développement de maladies.
  4. Des gestes simples existent et qu’il est encore temps d’agir pour les sauver !

Qui peut participer à cette démarche ?

Tout le MONDE ! Si vous êtes un particulier et que vous favorisez la vie dans votre jardin, que vous aimez observer les insectes, vous pouvez alors participer au programme de sciences participatives du projet, c’est SIMPLE et GRATUIT !

Comment ?

Tout d’abord en remplissant le formulaire d’inscription, vous signerez et adhérerez ainsi à la charte d’engagement. Cette charte est un engagement volontaire pour le respect de bonnes pratiques de gestion de son jardin, favorables à l’accueil et à l’épanouissement des insectes pollinisateurs.

Ensuite c’est à vous de jouer ! Pour cela, un kit de bienvenue sera à retirer (dans la limite des stocks disponibles) à la Grange nature à Clairmarais (ouverture du lundi au vendredi de 10h à 12h puis de 14h à 17h30).
Un animateur vous guidera et vous donnera les meilleurs conseils afin d’aménager et d’entretenir votre jardin pour favoriser l’accueil des insectes.

Ce kit contient :
- un sachet de graines
- une loupe
- des clés de détermination
- un livret « Créer des refuges à insectes »
- un sac en lin (lin cultivé dan la région et sac confectionné dans le département)
- un sticker

Vous n’êtes pas seul !

En devenant refuge à pollinisateurs, vous rejoignez la communauté SAPOLL. Vous pourrez ainsi bénéficier de fiches conseils, partager et échanger avec les autres membres du réseau.

Pour aller plus loin…

Voici quelques liens qui vous donneront des conseils supplémentaires sur les bonnes pratiques et autres actions que vous pourrez mettre en place dans votre jardin :

Sur les espèces exotiques envahissantes

Une plante invasive est une espèce exotique introduite par l’Homme de manière volontaire ou fortuite et qui a réussi à s’implanter et se propager au détriment des espèces autochtones perturbant ainsi les écosystèmes et les habitats du milieu infesté.
Ainsi, à la différence des plantes envahissantes, les plantes invasives ne sont pas locales et ne témoignent pas d’une perturbation du milieu mais sont elles-mêmes un élément perturbateur du milieu. Souvent plantées pour leur côté esthétique, elles sont certes très jolies mais représentent pourtant la deuxième cause d’extinction d’espèces dans le monde après la destruction des habitats.

A travers cette lettre d’information du Conservatoire botanique national de Bailleul vous en apprendrez plus sur les plantes invasives majeures dans le nord-ouest de la France et sur les espèces invasives émergentes. Quelques exemples d’actions de contrôle de leur développement sont également présentés. Enfin cet article souligne le rôle essentiel de la sensibilisation du public et des professions horticoles.
http://www.cbnbl.org/IMG/pdf/jouet_NS_Invasives.pdf

Ce guide présente toutes les plantes exotiques envahissantes du nord-ouest de la France et contient 30 fiches de reconnaissance et d’aide à la gestion.
http://www.cbnbl.org/nos-actions/mieux-connaitre-la-flore et-les/plantes-exotiques envahissantes/article/les-plantes-exotiques

Vous trouverez ici un état des lieux des espèces exotiques envahissantes en Nord–Pas-de-Calais et des moyens de lutte contre ces espèces.
http://www.hauts-de-france.developpement durable.gouv.fr/Especes-exotiques-envahissantes-en-Nord-Pas-de-Calais

Sur la nécessité de renoncer aux pesticides chimiques

Pour une grande partie des personnes possédant un jardin, le premier réflexe pour l’entretenir (désherber, traiter pour les maladies, éloigner les insectes...) est d’utiliser des produits chimiques. Or, en utilisant ces produits bon nombre n’ont pas conscience des impacts néfastes sur la faune, l’environnement ou même sur leur propre santé (augmentation significative des cas de cancers).

Les particuliers qui possèdent un jardin sous-estiment souvent les effets dévastateurs des produits chimiques, qu’ils utilisent pour entretenir leurs plantes, sur la santé et sur l’environnement.
La Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles du Nord-Pas de Calais a lancé en 2008 le projet « La protection au jardin : bien maîtriser ses pratiques pour réduire les pesticides et préserver sa santé et l’environnement » afin de mieux connaître les pratiques à risques des jardiniers-amateurs, et sensibiliser les particuliers aux risques liés à l’usage des produits phytopharmaceutiques au jardin, pour leur santé et l’environnement.
Vous trouverez ainsi ici une dizaine de fiches sur les bonnes pratiques à reproduire pour avoir un jardin sain, sans produits de traitement.
http://www.fredon-npdc.com/pages/desherber_naturellementpag.html

Cette fiche vous donnera les 6 règles de base pour entretenir votre jardin sans pesticides.
http://www.natagora.be/fileadmin/Nature_au_Jardin/Fiche_conseil/fiche_NATAGORA_NAJ_pesticides_
regles_de_base_BIL_080509.pdf

Ce livret vous donnera quelques astuces et solutions pour entretenir votre extérieur (terrasse, jardin, haie, potager) sans produits chimiques, pour lutter contre les ravageurs et les maladies et pour l’utilisation de paillage dans votre jardin.
http://www.gestiondifferenciee.be/files/outils_de_comm/comment-jardiner.pdf

Cette rubrique vous donnera quelques clés et solutions pour disposer d’un beau jardin, équilibré, sain et productif sans recours aux pesticides.
http://www.jardineraunaturel.org/fr/pesticides-danger/index.php

Sur la création d’hotel à insectes

Un gîte pour les abeilles sauvages
http://ecowal.be/infos/fiches-conseil/guide-general/gite-abeilles-sauvages

Hotel à insectes : oui mais pour quels insectes ?
https://blog.defi-ecologique.com/hotel-a-insectes-pour-quels-insectes/

Fabriquer des abris pour les insectes
http://www.rustica.fr/articles-jardin/fabriquer-abris-pour-insectes,3659.html

Retour au menu